Chômage, News, Recherche d'emploi, Temporaire

Flexibilité et précarité de l’emploi

Le travail temporaire devient de plus en plus répandu. Les économistes disent qu’il satisfait plusieurs fonctions sur le marché que nous allons décrire brièvement. Attention aux dérives du temporairement fixe...

Continue Reading

Argent, Banques Suisses, Economie, News

Prévisions Economie Suisse 2011

L'économie suisse connaît une forte reprise, qui a déjà poussé la croissance du PIB de retour à des niveaux d'avant la crise, mais...

Continue Reading

Etudes, Haute Horlogerie, News

Le rebondissement des marques horlogères

Les marques de luxe rebondissent et ont de nouveau besoin de main d’œuvre hautement qualifiée. Les métiers horlogers reprennent de la graine. Énumérons les centres de formation horlogère.

Continue Reading

Droit, Etudes, News

M… comme master en droit de la santé

L’Institut de droit de la santé de l’Université de Neuchâtel propose un nouveau Master en droit de la santé.

Continue Reading

Divers, News

Recrutement de Jeunes Talents

Malgré la crise et l’indéniable coupe de postes dans beaucoup de sociétés, les grandes entreprises continuent de s’arracher les jeunes talents en Suisse, visitant les universités et recrutant avec grandes moyens. Comme exemple, Procter % Gamble invitent 35 candidats à Genève pour 2 jours de découvert de leur siège. Dans les faits, en ce qui [...]

Continue Reading

qualité de vie, Zurich

Zurich voté Meilleure Qualité de Vie

Posted on 20 June 2009

arbeit_zuerichZurich et Genève sont restés au top des villes considères les plus désirable pour vivre et travailler, mais Genève est tombe du top 10 au 24.

Le Financial Times de Londres a récemment sorti son étude qui examine les critères genre transport publique, culture et loisirs, environnement, affaires, salaires, etc.

Dans l’étude, les villes les plus vivables sont, en ordre : Zurich, Copenhague, Tokyo, Munich, Helsinki, Stockholm, Vienne, Paris, Melbourne, et Berlin.

L’étude est conduit auprès des sondages fait parmi les hommes et femme d’affaires qui voyagent et vivent beaucoup en expatrié.

Ainsi la qualité du vie est vivement scruté et les indices du culture et du loisir –genre combien des Starbucks sont en ville—sont très important. Aussi est important l’infrastructure d’affaires et le niveau de vie.

Il est donc pas difficile de comprendre que Zurich, avec ses lacs, ses hautes salaires, nombreuse musées, salles de concert et restaurants, a trouvé du cote chez les juges.

Zurich est aussi la ville en Suisse qui a mieux résisté au crise avec un taux de chômage d’environ 3.5 %. (A Genève il y deux fois plus de sans emploi).

Comments (2)

Vidéo

Best excuses to get out of work

Posted on 02 January 2013

Comments (0)

Chômage, News, Recherche d'emploi, Temporaire

Flexibilité et précarité de l’emploi

Posted on 06 February 2011

Le travail temporaire devient de plus en plus répandu. Les économistes disent qu’il satisfait plusieurs fonctions sur le marché, offrant aux entreprises une certaine souplesse et un remède face aux absences. Pour les demandeurs d’emploi, le travail temporaire ouvre les portes de la vie professionnelle, en tout cas en théorie. Mais plus que tout, il offre des opportunités de placement pour les agences de travail temporaire.

Dans un monde de plus en plus globalisé, les entreprises subissent de plus en plus de concurrence et de pression sur les coûts. La flexibilité offerte par les travailleurs temporaires, et surtout son coût avantageux explique qu’en France et en Suisse, le travail temporaire représente déjà plus que 20% dans l’ensemble des sociétés.

Entre 40% et 50% des entreprises utilisent les employés temporaires pour tester les personnes avant de les embaucher. Aussi, le travail temporaire peut-il déboucher sur un emploi fixe mais il convient d’investiguer les raisons pour un poste temporaire parce qu’il y a un certain nombre d’entreprises qui y font recours systématiquement pour mieux gérer leurs coûts.

L’expérience peut s’avérer enrichissante pour le travailleur et en Suisse environ 30% des travailleurs temporaires trouvent un emploi fixe après leurs mission temporaire.

L’effet de tremplin est surtout marqué pour les apprentis. Un travail temporaire permet de faire ses premières expériences techniques et sociales. Nombreuses agences de travail jouent un rôle d’intermédiaire dans cette démarche.

Pour les diplômés des hautes écoles, une étude a démontré que 65% des anciens diplômés des hautes écoles on trouvé un emploi fixe après une mission temporaire.

Dans le marché du travail, le travail temporaire joue un rôle tampon. Et avec la conjoncture, la demande de travail temporaire a subit une chute en 2009-2010. Depuis la fin de 2010, la demande redémarre.

A moyen et long terme, le travail temporaire en Suisse va se développer encore plus fortement, allant avec la tendance vers une souplesse du marché, allant de paire avec une certaine précarité. Parallèlement, l’évolution démographique va créer des pénuries de main d’œuvre qualifiée dans divers secteurs.

Comments (0)

Argent, Banques Suisses, Economie, News

Prévisions Economie Suisse 2011

Posted on 31 October 2010

Entraînée par un rebond plus marqué que prévu de la demande mondiale et soutenue par une demande intérieure vigoureuse, l’économie suisse connaît une forte reprise, qui a déjà poussé la croissance du PIB de retour à des niveaux d’avant la crise.  Néanmoins le niveau de chômage reste inchangé à 4% au niveau national, avec Genève, Neuchâtel et la region lémanique affichant un taux d’environ 8%.

Poussée par l’expansion continue de l’activité économique mondiale et le renforcement de la demande intérieure, la reprise de l’économie suisse s’est nettement accélérée dans le deuxième quart de 2010.

La croissance plus forte que prévu, ce qui reflète l’évolution positive de l’économie allemande – qui est le marché suisse d’exportation le plus important — couplé à une révision à la hausse du chiffre de la croissance Q1, conduit à une augmentation dans les prévisions de croissance pour 2010.

Toutefois, avec l’expiration des plans de relance mondiale et à la lumière d’appuyer sur l’assainissement budgétaire doit dans plusieurs grands marchés d’exportation suisse, en particulier dans la zone euro, l’impulsion positive du secteur extérieur commencent à disparaître et vont agir pour diminuer la croissance de l’économique.  Comme le renforcement continu de la demande intérieure se révélera insuffisant pour remplacer le soutien déclin du secteur extérieur, on attend de la croissance du PIB devrait ralentir à 2011.

Alors que la demande de l’étranger devrait se ralentir en fin 2010, les perspectives pour la consommation privée et des investissements en 2011 restent favorables si une baisse du chômage se produise et il y a une montée constante des taux d’utilisation des capacités.

La probabilité de nouvelles interventions sur le marché monétaire par la Banque nationale suisse (BNS) a diminué, laissant croire à une stabilisation et éventuel renfort du franc suisse.

Comments (0)

Etudes, Haute Horlogerie, News

Le rebondissement des marques horlogères

Posted on 02 April 2010

Foire de BâleLes marques de luxe rebondissent et ont de nouveau besoin de main d’œuvre hautement qualifiée. En Suisse, il y a actuellement environ 500 jeunes en formation.

Après les deux foires horlogères importantes — le SIHH et la Foire de Bâle – l’industrie horlogère montre des signes de fortes reprise.

La FH – Fédération de l’Horlogerie Suisse — constate que les métiers horlogers retiennent l’intérêt des jeunes – il y a entre 400 et 500 en formation, le même niveau qu’en 2008.

Dans les métiers horlogers, citons le micro-mécanicien, dessinateur-constructeur en micro technique, l’opérateur, polisseur, ou encore l’habilleur horloger.

Parmi les centres de formation horlogère en Suisse, nous pouvons énumérer l’Ecole Horlogère du CEPTA, qui dispense une formation de trois à quatre ans (Tél : +41 388 8726) ; le CRH – le centre de Formation dans le domaine de Horlogerie (Tél: +41 22 794 6667), et Manpower qui tient une centre de préformation horlogère soutenu par Patek Philippe, Roger Dubuis, et Van Cleef, parmi d’autres marques prestigieuses.

Les nouveau marchés de la Chine et l’Inde, avec l’Europe de l’Est ont une demande croissante pour les marque de luxe et requièrent une remontée des exports de Suisse. L’industrie table aussi sur le retour des marchés aux Etats-Unis et en Europe.

Les marque qui occupent les marché de niche ont traversé la crise pratiquement sans problème.
Et malgré la mauvaise conjoncture de ces derniers 3 années, l’industrie du luxe a presque triplé en taille, avec l’accroissement du nombre des riches, et l’influence de l’Occident sur les désirs matériels de ces nouveau riches…

Les marque du luxe ont aussi profité du resserrement typique de période de crise – à savoir le mouvement du consommateur vers le ‘brand value’ – la qualité reconnue et avec une valeur ajoutée de revente.

Les analystes de la branche pensent que l’industrie de luxe a une bel avenir non pas seulement derrière elle mais toujours devant!

Comments (0)

Chômage, Economie

La récession diminue opportunités carrières en Suisse

Posted on 21 March 2009

Après une longe période d’optimisme relative a autres commentateurs, le SECO – l’organe étatique de l’économie – se montre maintenant plus pessimiste qu’il y 3 mois, prédisant que le chômage va exploser en 2010, dépassant le seuil de 200,000 chômeurs.

Ajoutons que les bureaux de statistiques officiel comme le SECO ne prennent pas en compte des chômeurs qui ont épuisé leur droits et ceux qui ont trouvé des petits boulots même pour 2 heures par semaine.

Le SECO table maintenant sur un recul du PIB de 2.2% en 2009. Autre analystes parle de 3%. Il a y 3 mois le gouvernement parlais d’un recul d’environ .8%. Tout le monde s’accorde a constater que la récession est bien plus prononcé qu’escompté.

Il faut remonter au années 70 pour retrouver une telle chute semblable du PIB Suisse. La Suisse avait subit un choc lorsque les producteurs de pétrole ont augmenté fortement le prix du baril.

Un secteur qui résiste au sinistre pour l’instant est la consommation intérieure. Mais une forte baisse de la consommation peut venir avec la montée du chômage. Un taux de chômage officiel entre 5% et 6% et attendue pour fin 2009.

Malgré leurs révisions vers le bas, le SECO est bien plus optimiste que la banque nationale suisse (BNS) qui prévoit plutôt une contraction de l’économie de 3%.

Beaucoup de jobs en Suisse dépendent à l’exportation et donc le ralentissement mondiale affect directement les exports suisses. La BNS a récemment fait baissé de 5% le franc Suisse pour rendre les exports suisse plus attractifs et freiner les pertes d’emploi. La vente des biens et services à l’étranger devrait baisser de 10% selon les analystes.

La porte parole de BNS note que les prévisions sont incertaines vue la violence du ralentissement et la frilosité des marchés financières. Les experts notent qu’il est d’habitude très difficile et longue de sortir des récessions due aux crises bancaires et immobilières.

Au niveau des jobs et du recrutement, tous les secteurs manifeste moins des postes à pourvoir, en ligne avec une baisse généralisée des dépenses d’entreprises.

Le seul secteur promettant pour le chercheur de l’emploi pour 2009 est le secteur public. Les dépenses de l’état vont croitre de 4.2% par rapport à 2008. Aussi les organisations internationales comme l’OMPI et le BIT recrutent les cadres.

Comments (0)

Cadres

Emploi cadre en Suisse et le networking

Posted on 24 February 2009

Environ un tiers des jobs sont publiés mais alors, où sont les autres offres d’emploi pour les cadres ?

Et bien la réponse est plutôt simple, ces opportunités sont disponible à travers le networking.
Certaines personnes perçoivent le networking comme mauvais, en effet ces personnes l’utilisent comme une solution pour obtenir qqch de qqun mais dans la réalité, le networking est réciproque, il faut participer et donner pour recevoir.

Les cadres qui ne construisent pas un réseau professionnel risquent de rester coincés dans le « middle management » de plus les personnes qui ne peuvent pas exploiter un réseau de relation peuvent rater beaucoup d’opportunités.
Il faut admettre que le networking prend du temps, il faut d’abord faire puis ensuite maintenir les contacts, partager des informations et des ressources. Mais comment faire cela ? Plusieurs solutions s’offrent à vous, la première :
Il faut sortir et parler aux gens, en effet c’est tout un art de transformer un « small talk » en « business opportunity » et vous ne pouvez pas vraiment professionals networking

vous permettre de ne pas parler durant une soirée ou un meeting.

Pour ne pas perdre de temps, je vous conseille de choisir un nombre d’évènement limité et de vous concentrez dessus. Le but n’est pas de s’ennuyer durant une présentation et encore pire… s’endormir !

Il faut aussi éviter de se rendre à un évènement, distribuer quelques cartes de visites et retourner au bureau, c’est vraiment inutile, et une perte de productivité énorme.
Il existe une autre forme de networking qui est actuellement le lieu de beaucoup de recrutement, le social networking « online ».
Twitter ou LinkedIn permet d’enrichir et exploiter votre carnet d’adresses, une arme clé quand les temps sont durs. Dans le contexte de crise actuel, il est vital d’échanger pour comprendre où l’on va et identifier les occasions de tirer son épingle du jeu en effet le bon réflexe est de se tourner vers son réseau professionnel. Le site qual.ch permet lui d’être visible en Suisse par les entreprises les plus prestigieuses. Il suffit de créer un ou plusieurs profiles, mettre son CV puis après activation de votre compte vous serez visible et pourrez surveiller les visiteurs sur votre profile. La plateforme permet aussi de faire des recherches d’emplois uniquement sur des postes de cadres, managers, experts ou spécialistes. Je vous conseille par ailleurs de rajouter votre profile LinkedIn dans votre CV, il permet de faciliter la tâche aux recruteurs.

Comments (0)

Marché d'Emploi

Les emplois chez Microsoft durant la crise

Posted on 10 February 2009

Alors que dans son rapport du 22 janvier 2009 annonçait que son chiffre d’affaires était décevant, ses bénéfices qui affichent par rapport au dernier trimestre une baisse des bénéfices de 11% sont en dessous des attentes de la société. Steve ballmer nous rappelle que Microsoft n’est pas “immunisés contre les effets de la dégradation de l’économie.”, il reste cependant confiant sur la force de leurs produits.

En même temps que cette annonce on apprenait que Microsoft qui compte 91 000 salariés dans le monde allait procéder à des licenciements massifs pour la première fois de son histoire: 5000 dans les 18 mois à venir, dont 1 400 immédiatement et cela dans toutes les divisions (finance, IT, ressources humaines, recherche et développement, marketing, ventes, juridique). Le but de cette manœuvre est de permettre des économies annuelles d’environ 1,5 milliard de dollars et aussi de réduire les dépenses fiscales 2009. Malgré tout on est loin des 15000 postes que la rumeur laissait penser.

La firme qui considère que le marché est trop instable renonce à faire des prévisions tout comme Intel. Il est vrai qu’un objectif qui n’est pas atteint provoque souvent une chute du titre en bourse.

Microsoft building

Pourtant la croissance de Microsoft ne s’arrête pas, la société continue à recruter en Europe, particulièrement en suisse, en Angleterre et au Danemark.

Les jobs que vous pouvez retrouver directement sur Qual- Jobs Switzerland sont les suivants :

Software Developer Xbox Live, si les réseaux et les web services sont votre passion et que vous avez un penchant pour les jeux et les communautés onlines, ce job est pour vous ! En effet Xbox live team recrute actuellement une personne pour son studio de développement à Londre (UK)

Software design Engineer (SDE), vous désirez depuis longtemps contribuer au développement d’une nouvelle génération de logiciel ou de système d’exploitation, ce job est pour vous !


Software Design Engineer in Test (SDET)
, votre but est de détruire le produit, enfin plus sérieusement de s’assurer de la qualité pour que cette dernière réponde aux attentes des clients.

Development Manager, vous serez responsable d’apporter votre vision et le côté technique pour développer des outils dans le cadre de Microsoft Dynamics AX.

Comments (0)

Etudes

Les diplômés britaniques face à la crise

Posted on 15 January 2009

Ceux qui quittent l’université durant la crise de l’emploi sont confrontés à une coupe des jobs de près d’un cinquième, selon un rapport publié. Le nombre de personnel qualifié qui seront pris par des entreprises vont diminuer de 7000 à environ 33.000, des craintes sur l’aggravation de la crise financière en sont la cause.

Les chercheurs ont dit : les diplômés sont confrontés à la pire des perspectives d’emploi depuis 20 ans, cette annonce crée la “panique” sur les campus britanniques. La ville est susceptible d’être les plus durement touchés, les postes dans les banques d’investissements devraient diminuer de près de la moitié, disent-ils. diplome pour graduates

Barclays et Microsoft avaient accepté d’accueillir les stagiaires dans le cadre des mesures d’urgence pour éviter des milliers de diplômés de rester sans emploi.

Mais les plus connues des entreprises laisseraient encore de nombreux diplômés sans emploi. Les plus durement touchés sont les secteurs bancaires d’investissement, qui a connu une baisse de 44 pour cent en deux années, et le commerce de détail, où les postes vacants graduates sont réduits d’un quart.

Dans les Forces armées, les chiffres sont en hausse de 17 pour cent. L’étude suggère que les entreprises ont concentré leurs campagnes de recrutement sur un groupe d’élite sortant de prestigieuses institutions, dont Manchester, Warwick et les universités de Londres.

Heureusement les jobs en Suisse dans le domaine bancaire sont moins touchés qu’en Angleterre par exemple, HSBC Private Bank recherche un Junior Legal Officer pour analyser les documents d’ouverture de compte ou encore un Junior RM UK Country Team (oui, la Suisse recrute des gens pour s’occuper des clients en Angleterre). La banque Lombard Odier Darier Hentsch & Cie a même mis en ligne une offre d’emploi pour un stage en communication.

Comments (0)

I.T. / Informatique

Cisco et le streaming dans votre salon

Posted on 05 January 2009

Les spécialistes high-tech du monde entier seront présent à Las Vegas (Nevada), jeudi pour le Consumer Electronics Show (CES).

En effet, 2700 exposants sont attendus pour ce salon malgré la crise économique.

Le numéro un mondial des équipements réseaux internet Cisco Systems devrait renouveler son offensive dans le home entertainment avec des nouveaux produits comme un streamer vidéo, un système de streaming audio et un système de vidéoconférence.

Les deux systèmes de streaming (vidéo et audio) ont pour but de faciliter le transfert entre une vidéo Internet et un téléviseur.

Le but de Cisco étant de pouvoir au final se mesurer à d’autres géants de l’électronique comme Apple ou encore Sony. La visioconférence est un produit que Cisco introduit déjà dans les grandes entreprises avec des écrans HDTV, basé sur cette technologie, la société va tenter de s’introduire dans nos salons au cours des prochaines années (en rendant les prix bien plus abordable que les solutions pro).

logo cisco systems

Cette technologie doit permettre de communiquer avec des amis ou sa famille sans quitter son salon. Cisco met en ce moment même au point une norme dont le but est de rendre la visio aussi simple que le VOIP.

Maintenant il faut voir si les clients ont le besoin de discuter en HD…

Mais si tout va bien le titre en bourse de Cisco sys inc devrait augmenter, il oscille actuellement au-dessus des 16$.
En effet la vidéo consomme beaucoup de bande passante, donc plus le consommateur utilise les appels vidéo ou la TV via internet et plus la société vendra de switches, routeurs etc.

Cisco qui s’est installé à Rolle recherche par ailleurs des Sofware Engineers ainsi qu’une personne pour les global indirect tax planning

Comments (0)

SEE MORE ARTICLES IN THE ARCHIVE